La gloire, le trône

LA GLOIRE, LE TRÔNE

 Note : ce texte n’est certainement pas exhaustif et ne se veut pas « complet ». Voyez-y plutôt un partage de pistes de réflexions à explorer, un stimulant pour votre méditation et avancée. J’ai tenu à vous le partager à son stade actuel afin de ne pas retenir les perspectives qui s’ouvrent et donner à chacun l’occasion d’être propulsé dès aujourd’hui dans la révélation et la manifestation de la Gloire… !

La Bible déclare que la création toute entière attend avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu (Romains 8.19). Cette révélation passe par la manifestation de la GLOIRE DE DIEU dans la vie de ses enfants. C’est ce qui caractérisait la présence de l’Eternel parmi son peuple dans l’Ancien Testament (nuée, feu, Arche,…) ; ce qui caractérisait Christ (rien pour attirer les regards mais « contemplé Sa GLOIRE » Jean 1.14) ; et qui nous a été destiné (je leur ai donné ta gloire – Jean 17 / Prédestinés, appelés, justifiés, GLORIFIES – Romains 8.30, Nous sommes le temple du Saint-Esprit et une habitation de Dieu : il y habite avec GLOIRE…etc.).

Nous avons commencé à découvrir des réalités de la gloire et nous en entretenir. Mais l’heure est venue pour la révélation des fils par la manifestation d’une gloire visible. Christ venant chercher une Epouse glorieuse (Ephésiens 5.27) n’est pas une image. Il viendra chercher une Eglise déjà glorieuse, opérant dans LA GLOIRE, préparée. Et plus nous avançons vers l’imminent retour de Christ, plus Sa gloire est révélée !

L’une des « vagues » que vous avez peut-être connue, était caractérisée par une révélation (juste) et une conscience nouvelle de la gloire de Dieu, et en particulier du « fleuve ». Cela a même été une sorte de « mode » dans des réunions. L’on avait des visions du fleuve, l’on y entrait, et il se passait effectivement des choses.  L’un des passages ayant servi de base est une vision d’Ezéchiel, conduit par un ange devant un fleuve s’écoulant du sanctuaire de Dieu, dans lequel il est appelé à avancer ayant d’abord de l’eau jusqu’aux chevilles, puis aux genoux, aux reins, et enfin c’était un torrent où il fallait nager. Ce torrent amenait la vie partout où il passait, et alimentait des arbres portant des fruits et servant de remède. Ceci parce que cette eau sortait du sanctuaire. (Lecture recommandée d’Ezéchiel 47.1-12).

Il y est bien question du « fleuve », et nous sommes appelés à une progression jusqu’au point où l’on doit s’abandonner, se laisser saisir. Au fur et à mesure nous sommes affranchis du contrôle, de nos schémas, systèmes… « il fallait y nager ». Remarquez aussi que l’eau en coule pas sur lui, mais c’est à lui d’y entrer : démarche, avancée , allant vers les profondeurs.

Cependant, beaucoup de croyants ayant connu cette « vague » semblent être sortis ou s’être lassés de ce qui n’était plus devenu qu’une recherche (égoïste ?) de quelque bienfait et expérience spirituelle (ou peut être quelques uns y tournent-ils encore en rond ?). Rechercher un effet, une sensation, un bienfait ne peut pas être une aspiration satisfaisante en elle-même. Quand bien même nous obtiendrions l’objet de notre soif, un nouveau besoin ne saurait tarder à apparaître. OR, IL EXISTE UN DOMAINE SUPERIEUR, AU SEIN DUQUEL TOUT EST TOTALEMENT POURVU, CAR SE TENIR A LA SOURCE NOUS EXPOSE A TOUT CE QUI EN DECOULE…

 

AU-DELA DU FLEUVE… LE TRONE !

Apocalypse 22.1-5 : Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’Agneau. Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. Il n’y aura plus d’anathème. Le trône de Dieu et de l’Agneau sera dans la ville ; ses serviteurs le serviront et verront sa face, et son nom sera sur leur front. Il n’y aura plus de nuit ; et ils n’auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils règneront aux siècles des siècles.

- Le fleuve s’écoule du trône. « Le Fleuve (Ezéchiel) s’écoulait du SANCTUAIRE » ! L’Arche d’Alliance (A.T.) était placée dans le SANCTUAIRE ! Christ nous a donné une libre entrée dans le SANCTUAIRE (Hébreux 10.19-20) ! Ainsi, le plus important n’est pas « le fleuve », ou « la gloire », mais LE TRONE et plus encore CELUI QUI EST ASSIS SUR LE TRONE à savoir le ROI DE GLOIRE !

- L’arbre de vie porte des fruits : nourriture, manne, délice (fruit souvent associé au plaisir)

- Les feuilles servent à la guérison des nations.

- Présence du trône dans la ville : parmi ses rachetés

- Voir Sa face : le contempler

- Nom sur leur front : reflet visible, sceau.

- Plus de nuit : « celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres mais aura la lumière de la vie » et « vous êtes la lumière du monde » ou « lumière des nations » ne sont pas que des images !

- Eclairé : « la révélation de tes paroles éclaire ». La lumière de la révélation brille.

- Règne : nous sommes rachetés pour régner dans la vie, et amener le règne de Dieu sur la terre (« Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » et « cherchez premièrement le Royaume »)

- AUX SIECLES DES SIECLES : pas dans un siècle futur seulement mais DES A PRESENT et siècle après siècle !

Il est bien question de la Jérusalem céleste. Et il y a bien une dimension prophétique, mais ces réalités sont accessibles aux rachetés dès aujourd’hui. L’Apocalypse ne concerne pas seulement « la fin du monde », mais elle contient des révélations à saisir en ces « temps de la fin » …

Apocalypse 4.5 : « Du trône sortent des éclairs, des voix, et des coups de tonnerre. »

- Eclairs, voix, coups de tonnerre : révélation / communications / assorties de puissance/impact

- Etres ayant des yeux partout = révélation / pleine connaissance (comparer Ezéchiel) / Vision surnaturelle : voir / perception

- Les 7 esprits de Dieu : il y a un seul Esprit (Ephésiens 4.4) mais qui se manifeste de sept façons selon Esaïe 11.1-3 : sagesse, intelligence, conseil, force, connaissance, crainte de Dieu, jugement (discernement). Devant le trône sont ces caractéristiques.

- Mer de verre, cristal : pureté, sainteté

- Atmosphère d’adoration !

Esaïe eut également une vision du Trône de Dieu (Esaïe 6) avec une atmosphère d’adoration et inspirant la sainteté.

 

EN PRESENCE DU TRONE

 2 Corinthiens 3.18 : « Nous tous dont le visage découvert reflète la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur. » En nous exposant à Sa gloire, nous sommes amenés à la refléter, et à être « transformés en la même image », autrement dit transfigurés, et ce « de gloire en gloire ». Il y a là bel et bien la description d’une METAMORPHOSE, d’UN CHANGEMENT D’ETAT, d’un CHANGEMENT DE NATURE. Il nous a en effet rendu « participants à la nature divine » (1 Pierre 2.4) !

On y retrouve également cette notion de progression « de gloire en gloire ». Il y a une seule « GLOIRE » mais plusieurs DIMENSIONS / NIVEAUX / DOMAINES et la révélation progresse. L’objectif ultime de Dieu est que Son peuple migre jusqu’à épouser pleinement une révélation PARFAITE/PLEINE/ENTIERE de Sa gloire, qui le qualifiera pour la réalisation de Ses buts sur la terre et la manifestation de Son Règne.

 Ephésiens 2.6 : « il nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes en Jésus-Christ ».

Colossiens 3.1-2 : « cherchez les choses d’en-haut où Christ est assis à la droite de Dieu. Attachez-vous aux choses d’en-haut, et non à celles qui sont sur la terre. »

Cherchez les choses d’en-haut où il est assis, mais aussi où vous êtes assis ! C’est notre position, assis dans les lieux célestes en Christ… en présence du TRONE, et dans la GLOIRE. Et c’est accompli, c’est constant et permanent !

Par notre adoration nous prenons conscience de notre position spirituelle. Il y a une différence entre ETRE POSITIONNE, et rechercher, combattre… Au niveau terrestre, même dans la foi ou l’onction, je combats et faits tous mes efforts pour obtenir quelque chose d’En haut. Positionné dans les lieux célestes en Christ/ positionné dans la gloire : je me saisis et déclare ce qui est là (dans la Gloire il y a tout). Nous pouvons y entrevoir la différence entre FAIRE et ETRE…  Il y a une différence entre combattre et être dans la victoire ; entre chercher une guérison et être dans la bonne santé ; entre chercher sa subsistance et être dans l’abondance…

De plus, lorsque nous établissons le règne de Dieu sur le terre, à commencer par nos propres vies, nous amenons les ressources et la gloire du Royaume. Lorsque Dieu règne, il règne EN GLOIRE. Lorsque vous appelez une bénédiction, vous avez éventuellement la bénédiction. Lorsque vous APPELEZ le REGNE, le ROI VIENT SUR SON TRONE avec LA GLOIRE qui lui est propre !! (d’où vont inévitablement couler toutes sortes de provisions et bénédictions !!).

Reconnaître, établir, et proclamer le règne de Dieu revient à reconnaître que l’autorité de ce règne est supérieure et prépondérante sur l’autorité en présence. Autrement dit, dans les situations auxquelles vous faites face, déclarez que le règne de Dieu sur votre vie, vos situations, vos relations, et LA GLOIRE DU TRONE ne tardera pas à se manifester et à faire sauter les blocages de toute sorte, vous obtenir ce qui vous revient de droit,… quand bien même cela se ferait à l’encontre de toute logique ou possibilité ! Parce qu’en établissant le REGNE de Dieu vous amenez SON TRONE avec Sa gloire, et ce sont désormais les valeurs, principes, lois de SON ROYAUME qui viennent opérer (en dépit des vérités, principes, règles des autorités en présence).

L’Eglise est en réalité le gouvernement de Dieu sur la terre (ekklesia), et ce gouvernement a autorité au-dessus des gouvernements des nations de la terre. Attention à bien saisir : la Parole nous enseigne à respecter et honorer les autorités terrestres, pour autant que l’obéissance ne nous conduise pas dans une direction contraire à la Parole de Dieu. Mais quand nos pays peuvent connaître des crises, des épidémies, des limitations, du chômage, de l’échec des systèmes éducatifs, de la pauvreté, des déséquilibres sociaux (ou toute autre chose…), le règne de Dieu établi dans notre vie attire Sa gloire et nous soustrait à ces réalités qui ne conviennent pas au Royaume ; ainsi qu’à des réalités physiques…

L’ADORATION NOUS AMENE DEVANT LE TRONE (DANS LES LIEUX CELESTES) ET NOUS FAIT PRENDRE CONSCIENCE DES REALITES QUI L’ENTOURENT. MAIS PLUS QUE D’ « ALLER » QUELQUE PART (s’échapper) NOUS AVONS LA RESPONSABILITE D’AMENER SON REGNE = LE TRONE LA OU NOUS SOMMES !!

1ER NIVEAU : CEUX QUI SE TIENNENT DEVANT LE TRONE EN SONT METAMORPHOSES

            SE TENIR DEVANT LE TRONE : ADORER, EXPOSE A LA GLOIRE , EFFETS SUR SOI-MÊME

2EME  NIVEAU : ETABLIR LE REGNE DE DIEU AMENE LE TRONE AVEC SA GLOIRE !

            REVELATIONS, MANIFESTATIONS VISIBLES/SENSIBLES/PERCEPTIBLES

            REVELATION DES FILS A CE MONDE – REALISATION DES BUTS DE DIEU - …

 

UNE GLOIRE VISIBLE

Habakuk 3.14 : « la terre sera remplie de la connaissance de la gloire de l’Eternel ».

Alors que nous saisissons ces vérités et avançons dans la révélation, la gloire qui a commencé à se manifester va s’intensifier et deviendra de plus en plus visible/perceptible. Et non seulement des « initiés » spirituels connaîtront ces réalités, mais la connaissance (ou conscience) de la gloire de Dieu remplira toute la terre : y compris « le monde » reconnaîtra cette gloire !

Rappelez-vous dans l’Ancien Testament combien des peuples « païens » ont été confondus et ont reconnu l’Eternel devant des manifestations de Sa gloire (les prophètes de Baal et Elie ; Rahab et son peuple…).

Parmi les manifestations visibles de gloire, nous pouvons relever :

  • Bénédictions spirituelles
  • Bénédictions matérielles provisions, miracles, santé, vie…

MAIS AUSSI

  • Reflet visible : comme Moïse quand il sortait de la présence de Dieu ; comme Josué et ses hommes dont l’ « aspect » fut remarqué (Josué 2.11) ; reflet de la gloire (2 Co 3.18)…
  • Voix/Paroles comme « de grandes eaux » : le Père (Eéchiel 43.1-2), le Fils (Apocalypse 1.14-15), le peuple de Dieu=nous (Apocalypse 14.2). Nous parlons depuis la gloire, nos paroles sont accompagnées d’un poids qui agit, impact (supérieur à proclamer par la foi ce que j’aimerai ou pourrais avoir même selon la Parole ; je déclare dans la gloire ce que je suis, que j’ai, d’après la Parole révélée »)
  • Atmosphère/présence agissante : La nuée dans le désert ou couvrant le sanctuaire ; le « rayonnement » de Jésus ; l’ « ombre » de Pierre opérant des miracles…
  • …et autres à explorer… et expérimenter

 

FORTS DE CETTE REVELATION : TENEZ VOUS DEVANT LE TRONE – REFLETEZ CE QUE VOUS CONTEMPLEZ, SOYEZ METAMORPHOSE – ETABLISSEZ LE REGNE ET AMENEZ LE TRONE LA OU VOUS ETES – ET VOYEZ LES MANIFESTATIONS DE LA GLOIRE REVELEE AUX YEUX DE TOUS !                                                                                         

P.S. : vous pouvez me faire part de vos remarques, réactions, découvertes… 

Fabien WEIGEL