La fidélité, clé de promotion

LA FIDELITE, CLE DE PROMOTION

Matthieu 25.14-30                          

La parabole des talents est très connue. Nous allons l’observer sous un aspect particulier : celui de la fidélité.

Qu’est-ce que la fidélité ?

La fidélité est un attachement a ses devoirs et ses affections, régularité à remplir ses engagements. Qui manifeste de la constance dans ses attachements.

La fidélité, c’est être digne de confiance, être fiable, quelqu’un sur qui l’on peut compter.

En hébreu, le même mot désigne « confiance » et « foi ». Raison pour laquelle vous voyez parfois qu’Abraham fit confiance à Dieu (en fait il eut foi). Dans le grec c’est aussi un seul et même mot. Quelqu’un qui est fidèle est quelqu’un qui est ferme dans ses engagements, et en qui l’on peut avoir une pleine confiance.

Celui qui est fidèle est « là », vous le trouvez…

Etre fidèle c’est aussi se tenir à une vérité, suivre un modèle donné, remplir une mission donnée…

Nous vivons dans une société, un monde où il y a peu d’engagement… on change d’avis, ne se maintient pas… un monde peu fiable. Nous sommes sans arrêt confrontés à de l’infidélité, à de la légèreté dans les paroles, les engagements, à des manœuvres malhonnêtes… dans le domaine du mariage, dans les relations, dans le travail… à l’église… dans l’appel de Dieu… l’infidélité s’est infiltrée parmi les chrétiens. Ceci provoque un manque de confiance qui affaiblit les relations à tous les niveaux. Cela ralentit les progrès et limite les résultats. Nous pouvons être tentés de baisser les bras, limiter les efforts, nous laisser emporter par le courant… Ou bien nous pouvons tenir ferme et faire quelque chose : devenir des personnes fidèles, des personnes de confiance, des personnes loyales…

Parmi les choses qui déterminent notre position et ce que nous atteignons se trouvent la foi, l’obéissance, et la fidélité. Il y a une raison pour laquelle certaines personnes progressent plus que d’autres, pourquoi certaines personnes réussissent plus que d’autres, pourquoi certaines personnes ont plus de résultat que d’autres, pourquoi certaines personnes sont promues plutôt que d’autres, pourquoi certains ont des relations plus épanouies que d’autres,…  La fidélité est une clé de promotion, d’avancement, …

Matthieu 25.15 : la différence n’est pas une préférence, mais à chacun selon sa capacité. Dieu nous confie des choses selon nos possibilités. Nous ne devons pas nous comparer avec ce qu’à quelqu’un d’autre. La comparaison souvent nous frustre. Pourquoi a-t-il tout cela ? Pourquoi possède-t-il tant de choses ? Pourquoi est-il plus en vue ? On compare souvent ce que l’on a pas avec ce qu’on d’autres personnes. Mais chacun reçoit selon sa capacité. (Mais ce que tu fais de ce que tu as détermine ce que tu auras !!). On se rend compte dans cette parabole que celui qui reçut un talent n’en a rien fait, il aurait pourtant pu le fructifier aussi ! La mesure de ce que tu obtiens n’est pas fonction de ce que  tu as au départ, mais de ce que tu en fais ! Cesse de te comparer, et de faire des mesures. Celui qui en avait plus n’a pas été davantage loué que celui qui en avait moins. Qu’as-tu fait de ce que tu as reçu ? Jésus en venant dans le monde a apporté quelque chose. Il déclare notamment dans Jean 10.10 qu’il est venu donner la vie, et la vie en abondance. Il a apporté une nouvelle nature, il nous donne une vie nouvelle. Tout simplement nous avons la vie, des capacités…

Verset 19 : prophétique sur la rencontre avec le Maître. Un jour viendra où chacun se tiendra devant lui, et répondra de ses œuvres (pour recevoir des récompenses). La punition a déjà été prise par Jésus à la croix, par notre foi nous n’avons donc plus de condamnation. Ce sont des récompenses que nous aurons si nous persévérons dans la foi et la voie droite, et faisons ce que Dieu nous demande.

verset 21 et 23 : exactement les mêmes paroles pour les deux. En fait, ils ont obtenu les mêmes résultats, ils ont tous les deux doublé leur capital de départ. Même si l’on pourrait penser que le second en a fait moins, il n’en est rien. Ils ont été fidèles avec ce qu’ils avaient, et ils l’ont multiplié. La quantité, le montant ou la grandeur n’est pas le plus important, c’est la fidélité à faire valoir ce que vous avez reçu. Ne voudriez vous pas entendre ces paroles « bon et fidèle » ? Quelle satisfaction de l’avoir satisfait. Au dessus de tout ce que nous aurons et découvrirons, ces paroles ferons notre joie. La Bible déclare même que Dieu nous donnera des louanges ! Puis il lui dit « tu as été fidèle… » Tu peux encore prendre ta vie en main pour faire fructifier ce que tu as, pour maximiser ton potentiel, pour faire valoir ce que tu as reçu de Dieu.

Verset 24-25 : La peur te paralyse. On ne sait pas exactement combien de temps s’est écoulé, mais il est dit « longtemps après ». C’est une des raisons pour laquelle il nous est dit que Dieu nous affranchit de la peur, et qu’il y a tant de versets où il est dit « ne crains pas », « n’aie pas peur »… Ce n’est pas parce que nous pouvons ressentir de la peur que nous devons nous y abandonner. Nous devons résister à la peur. La peur est liée au fait de s’imaginer quelque chose, mais qui souvent n’est pas réel. Il eut peur par rapport à l’image qu’il avait de son maître. Souvent, une image erronée de Dieu nous paralyse. Selon notre éducation ou notre arrière-plan, nous avons une certaine image de Dieu. Un Dieu dur, sévère,… Cette idée fausse l’a amené à faire la mauvaise chose. Cela revient à ouvrir le paquet, le refermer, puis le lui redonner ! Ce qu’il nous a donné, ce qu’il a mis en nous, n’est pas fait pour être enterré et dormir, mais pour que nous le fassions valoir et le multipliions ! Il ne faut pas craindre de le perdre  mais prendre des risques !

Ne vous cherchez pas d’excuses. A partir de maintenant vous pouvez devenir fidèle. La raison pour laquelle beaucoup de talents dorment, et pour laquelle beaucoup de choses ne s’accomplissent pas, ce sont les excuses. « c’est trop difficile pour moi, c’est dur…, je ne sais pas, je ne peux pas ». « je savais que tu es dur » c’est une excuse qu’il se trouve pour ne rien avoir fait du talent. On a toujours une bonne raison de ne pas accomplir, de ne pas s’épanouir, de ne pas faire de différence. « Je n’ai pas d’idée, je n’ai pas le temps, je n’ai pas… » C’est toujours la faute de quelqu’un d’autre, ou la faute du destin, ou alors la faute de Dieu même pourquoi pas. Mais soyons des personnes responsables. Au lieu de chercher des excuses quelconques, faisons fructifier !

Luc 14.16 nous parle d’invités qui tous trouvent des excuses ; mais au final ils se sont eux-mêmes privés des mets ! Parfois on se trouve des excuses, et finalement on ne comprend pas que d’autres passent avant nous… La Bible parle aussi de beaucoup d’appelés mais peu d’élus. Ils passent à côté. Ils n’ont pas obéi, ils n’ont pas été fidèles dans ce qu’ils avaient. Si vous êtes responsables, vous ne cherchez pas d’excuses, (repousse la faute) vous agissez…  Si on a des excuses et que c’est la faute de quelqu’un d’autre, on ne va jamais chercher à progresser ni à s’améliorer !

Il est important de garder les choses importantes à leur place et être/rester fidèles. Tout le long. Pas au début, puis ensuite on commence à trouver des excuses. Rester sur l’important et progresser.  Dans un engagement, dans …  « tout le monde est en retard », « il y a top de circulation » pars plus tôt ! Il fait froid ou chaud ou … je dois faire ceci ou cela Ou j’ai pas envie…

Rappelez vous de mettre en première place et en priorité le Royaume Et votre destinée fait partie du royaume : car si vous vous épanouissez et accomplissez votre vie, vous allez refléter le royaume, vous allez porter du fruit, faire une différence, toucher des vies… C’est vrai dans nos services : église, royaume mais même au travail, dans la société. Ne soyez pas un chercheur d’excuses, soyez quelqu’un qui fait la différence par fidélité. Tu peux réagir maintenant ! Prends au sérieux tes engagements !

Verset 26-30 : serviteur paresseux. Certains pensent que s’ils restent bien dans leur coin, s’enferment dans l’église dimanche après dimanche, ne se montrent pas trop et gardent bien fermement leur foi, ils font la bonne chose. Ainsi quand le Seigneur viendra ils seront restés fidèles. C’est erroné. Oui tenez ferme, mais être fidèle consiste à faire valoir ce que nous avons reçu et à accomplir ce qui nous a été demandé d’accomplir ! Ce que nous avons reçu, l’Evangile que nous avons reçu, l’onction, les capacités spirituelles mais aussi naturelles… ne sont pas faites pour les garder dans un musée (église) – qui finissent par devenir des reliques ou des caveaux ! Mais pour que notre vie fasse une différence, que nous ayons un impact, que notre épanouissement à tous égards fasse une différence dans ce monde et puisse attirer des personnes vers Christ ! Que les buts de Dieu se réalisent sur la terre.

Réalisez bien ceci : l’amour de Dieu ne se mérite pas. Dieu nous aime de toute façon. Mais la confiance se mérite. Votre fidélité doit être manifeste. L’on doit savoir que l’on peut compter sur vous, vous confier quelque chose. Dieu aime tous les hommes, et veut bénir tous Ses enfants ; il veut les choses les meilleures pour chacun. Mais il ne peut nous confier de plus grandes choses qu’à condition que nous fassions preuve de fidélité. « Tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup ».

Néhémie 13.13 montre qu’on confie les magasins à ceux qui avaient la réputation d’être fidèles.

Dans les relations, la confiance se gagne, se mérité. Ce n’est pas à la première rencontre que l’on a une pleine confiance en quelqu’un (même si j’ai tendance à penser qu’il faut s’attendre au meilleur de chacun). Cela se construit et se met en place progressivement. Peut-on compter sur la personne ? Tient-elle parole ? Sait-elle garder quelque chose ? Sait-elle mener à bien une tâche ?

J’ai vécu dans ma progression professionnelle les effets de la fidélité au Seigneur, et au travail qui m’a ouvert des portes de promotions dans chaque société que j’ai fréquentée.

 Galates 6.9 Ne nous lassons pas de faire le bien, et nous moissonnerons !

La fidélité est une clé pour votre promotion sur la terre, la fidélité a des effets pour votre vie terrestre et la vie à venir. Il n’y a rien de plus important à faire sur la terre que de contribuer à l’établissement du Royaume de Dieu. Ceci passe par la mentalité et les valeurs, dont la fidélité ! Notre vie sur terre est une préparation à l’avenir glorieux. (Il est question de récompenses, de fonctions différentes, d’un nombre de villes à gouverner…). Tout ceci est déterminé par notre vie sur la terre.

Si tu es fidèle dans ce que tu as reçu, tu recevras de plus grandes choses. Dès ta vie sur la terre, la fidélité t’ouvre la porte pour la promotion… et pour l’avenir tu te prépares. Même si aujourd’hui cela est difficile de tenir ferme, commence à faire fructifier ce que tu as reçu, fais valoir ce que Dieu t’a donné, sois fidèle dans ce qu’il t’a confié. Même si tu n’es pas là où tu aimerais être, montre une mentalité supérieure : fidèle, digne de confiance, loyal dans ta famille, dans ton travail, dans tes relations, à l’église… même si tu n’es pas dans la position que tu aimerais, sache que tu es en train d’investir pour le meilleur. Ne soyons pas légers. Et si tu es fidèle, la promotion ne va pas tarder !

Hébreux 10.35 : N’abandonnons pas notre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération.

Promesses de Dieu, ta destinée, situation, prof, perso, famille,… n’abandonne pas, tu es proche du résultat. La pression augmente et l’envie de lâcher s’accentue quand on est tout près. Tiens ! sois fidèle !

Proverbes 20.6 dit que beaucoup de gens proclament leur bonté, mais un homme fidèle qui le trouvera ? Soyons de ceux là !

Fabien WEIGEL